La place n'était pas vide. Corps des femmes et corps médical.

Comment le contrôle de leur corps et la médicalisation des cycles de vie s'inscrivent dans une longue histoire de dépossession des femmes de leurs savoirs et compétences ?
Comment se réapproprier ces savoirs et créer et ré-inventer une nouvelle culture de transmission en matière de santé entre femmes ?
Comment transformer les rapports de pouvoir qui s’invitent dans les relations soignant.e.s./soigné.e.s et rendre la pratique médicale participative ?

• Historique et analyse de la dépossession des femmes des leurs savoirs et
compétences par une certaine pratique médicale.
• Expériences et narrations des femmes qui élucident cette histoire de colonisation
• Pratiques médicales normatives/pratiques médicales participatives
• Le mouvement pour la santé des femmes ; la santé est politique, chemins
d'émancipation Pratiques d'Auto-santé et du Self-Help • Militer est bon pour la santé

La conférence sera suivie d'un repas partagé puis d'un atelier.
- Une discussion sur les représentations, points de vue et éléments historiques soulevés durant la conférence.
- Un temps de narrations émanant des participantes
- Une réflexion collective sur la mise en place d’activités participatives et collectives qui pourraient contribuer à valoriser et à renforcer nos savoirs et compétences en matière de santé.


Conférencière :
Catherine Markstein, médecin depuis 1980, fondatrice et coordinatrice de l’ASBL Femmes et Santé depuis 2005, formée en conférence gesticulée par Le scop l’orage de Grenoble, en 2016
Read more