Les jumeaux diabolique

Il y a quelques années en Alsace, deux jeunes jumeaux devinrent le centre de toute les attentions de l'église et du Vatican ....

Les premiers signes vraiment troublant qui inquiéta leurs parents débutèrent à l'âge de huit ans...
Ils peignaient sur les murs d'horribles têtes de démons et se mettaient à discuter et à jouer avec eux...
Communiquaient ensemble par une langue qui semblait sortir tout droit d'un dialecte satanique.
Quand ils étaient au lit au bout de quelques heures l'un ou l'autre rejoignaient son frère dans son lit, se tournaient tout les deux vers le mur et entrelaçaient leur jambes de façon anormal, les mêlant si bizarrement qu'il était impossible de les séparer.
Lorsque les enfants étaient en présence de signe religieux ils courraient pour se cacher de celui ci, puis poussaient des cris et des injures.
Lorsque les parents essayaient de les séparer leur corps se renversait en arrière, et les deux jumeaux s'entrelaçaient de la tête au pied et aucune force extérieur ne réussissait à ramener les corps en position normale... Jusqu'à ce que les jumeaux jugent bon de se séparer et en un éclair ils se libéraient.

Ces signes et bien d'autres manifestations inquiétantes persuadèrent l'église, que les deux frères étaient victimes d'une possession démoniaque.

Pendant l'enquête du Vatican, un prêtre fut envoyé chez les jumeaux. Dés son arrivée dans la maison, le corps des deux frères enflait, comme sur le point d'exploser, puis vomissaient, et une écume jaunâtre, des plumes et des algues jaillissaient de leur bouche. Leur vêtements se couvraient d'odeur nauséabonde...
Ces vêtements empestaient tellement qu'ils infestaient l'air ambiante, au point qu'il fallait absolument les brûler pour faire partir l'odeur.
Comme s'il fallait une preuve de plus pour le prêtre, que les deux enfants étaient la proie d'une puissance surnaturelle ....

Le Vatican valida et organisa donc des séances d'exorcisme sur les jumeaux.
Depuis plus d'un mois, trois prêtres spécialiste en exorcisme rendent visite quotidiennement aux enfants.
A plusieurs reprise lors des séances, un des garçons prédit la mort de quelqu'un du village. Deux heures avant la mort d'une femme, il se mit a genoux sur son lit et mimât la mort de celle-ci... Une autre fois, il recommença la même cérémonie pendant prêt d'une heure puis l'un des prêtres lui demanda pour qui il fessait cela... L'enfant répondit un prénom suivi d'un nom, or le fils de la dite personne se trouvait là puisse que ce fut l'un des trois prêtres.
"Menteur" le prêtre répondit t'il ! "Mon père n'est pas malade."
"Peu être bien..." Répondit l'enfant !
"Mais il vient de faire une chute... Va voir par toi même !!!"
C'était vrai l'homme venait juste de se tuer en tombant d'une échelle au moment précis ou l'enfant mimait sa mort ....

Les jours passant et voyant que les séances d'exorcisme furent moyennement efficace, les parents et les prêtres décidèrent donc de séparé les enfants, l'enfant qui semblait le plus affectés par la possession fut envoyé dans une abbaye qui était tenu par des religieuses et dirigé par l'un des trois prêtres. Tandis que l'autre resta chez ses parents.

Pendant les trois premiers jours dans l'abbaye l'enfant garda le silence.
Le quatrième jour, il dit : "je suis venu, mais si je retrouve pas mon frère au plus vite...il mourra", puis un silence..., une des religieuse lui demanda alors : "et qui es tu ?" "Je suis le prince des ténèbres", lui répondit une voix inhumaine qui sortais du corps de l'enfant ... Le lendemain on ramena donc son frère dans l'abbaye.

Pendant plusieurs jours dans une chambre sombre de l'abbaye, de longue période d'exorcisme se pratiqua sur les deux frères. L'état de possession des deux frères se manifesta de nombreuses manières. Tous deux, par exemple, furent infestés du jour au lendemain de poux. Un des prêtres leur versa alors de l'eau bénite sur la tête et les poux disparurent ... Des rats infestaient les chambres des religieuses.... Des croix tombaient.... Des odeurs atroce dans tous l'abbaye ...

Ils fallut deux années avant que les deux frères ne soient libérés par les rites d'exorcisme. Malheureusement l'un des deux enfants mourut deux semaines après son retour chez lui et son frère chez qui les symptômes avaient été moins grave mourut un ans plus tard ....
Read more